Is This The End? | 1. Dead little girl

Comment représenter l’au-delà, cet espace-temps inconnu au seuil ou après la mort ? — Ingrid von Wantoch Rekowski

Pour ouvrir la saison lyrique, la Monnaie a passé commande au compositeur belge Jean-Luc Fafchamps d’un pop requiem. Sous le titre Is this the end?, cette nouvelle partition se décompose en trois volets dont le premier, Dead little girl, est présenté en septembre uniquement sous la forme d’un opéra filmé et diffusé en direct sur notre site Internet.

Le livret d’Éric Brucher nous met face à une adolescente bloquée entre la vie et la mort et confrontée à d’autres protagonistes qui évoluent dans un état transitoire : celui des « consciences en partance ». Avec la crise actuelle du coronavirus, ce spectacle prend un sens particulier dans la mesure où de nombreuses familles et proches ont été dans l’impossibilité de pouvoir dire adieu aux victimes.

La mise en scène est confiée à Ingrid von Wantoch Rekowski qui propose donner vie à cette « messe » des demis-morts. Présenté sous une forme inédite, le spectacle associe un film – tourné dans les bâtiments de la Monnaie – à une performance en ‘live’. Il mobilise trois solistes, dix-sept musiciens de l’Orchestre symphonique de la Monnaie et dix-huit artistes des Chœurs de la Monnaie.

Distribution

A pop requiem in three parts by Jean-Luc Fafchamps
PART ONE : DEAD LITTLE GIRL

Direction musicale PATRICK DAVIN
Mise en scène INGRID VON WANTOCH REKOWSKI
Costumes REGINE BECKER
Chef des chœurs ALBERTO MORO
Libretto ÉRIC BRUCHER
Réalisation JEAN CLAUDE WOUTERS

The Teenager SARAH DEFRISE
The Man AMAURY MASSION (LYLAC)
The Woman ALBANE CARRÈRE

Orchestre symphonique de la Monnaie
Chœurs de la Monnaie
Académie des chœurs de la Monnaie s.l.d. Benoît Giaux

Production DE MUNT / LA MONNAIE
Production du film HELIOX FILMS
Avec le soutien de ARS MUSICA ET LUCILIA CAESAR

Pin It on Pinterest

Share This